Ne faites jamais cet exercice...

Plus: 5 erreurs qui peuvent endommager votre métabolisme et vous empêcher de perdre votre ventre

Par Maxence Roy, Entraîneur et Auteur d'Abdos en Accéléré

Ça peut surprendre, mais ce n'est pas tous les exercices qui sont bons pour vous. En fait, des recherches ont démontré que les sit-ups et autres exercices d'abdos ne vont PAS vous aider à avoir un ventre plat et des abdos découpés.1,2

Le problème c'est que les exercices d'abdos vous font sentir que le muscle a travaillé, ce qui vous donne la fausse impression que votre ventre se raffermit.

Et après plusieurs semaines à faire vos exercices d'abdos, l'apparence de votre ventre n'a pas changée. Toute ce temps et ces efforts, pour rien!

Voici la vérité...

Pour avoir un ventre plat et des abdos fermes, vous devez commencer par brûler la couche de graisses qui recouvre votre ventre.

Et malheureusement, les exercices d'abdos ne vont pas aider à brûler cette graisse.

En fait, c'est tellement peu efficace que selon le magazine Men's Health, ça prends 22 000 redressements assis pour brûler 1lb / 0.4kg  de graisses!

Et ce n'est pas tout...

Les sit-ups et autres exercices d'abdos forcent votre colonne vertébrale à se courber de façon répétitive et non-naturelle. Ça peut vous surprendre, mais notre corps n'est pas conçu pour se courber de cette façon!

Le vrai rôle des muscles abdominaux c'est d'empêcher l'abdomen de se fléchir ou tourner. En effet, les abdos sont là pour stabiliser et protéger la colonne vertébrale, et donc résister contre les forces extérieures.

Donc même si vous "sentez que ça brûle", vous mettez un stress sur votre dos, ce qui peut causer plus de mal que de bien. Si vous avez déjà des douleurs de dos, faire des exercices d'abdos peut rendre les choses pire encore.

La clé pour avoir un ventre plat et des abdos sculptés c'est de faire des entrainements qui brûlent le maximum de calories. De cette façon, vous allez brûler la couche de graisses qui recouvre vos abdos, votre ventre va se raffermir et vos abdos vont se découper. Sur la prochaine page, je vais vous montrer comment brûler rapidement votre graisse abdominale, pour vous permettre d'avoir le ventre plat et ferme que vous voulez.

Mais avant, voici les 5 pires erreurs que vous devez absolument arrêter de faire si vous voulez booster votre métabolisme et brûler vos graisses plus rapidement...

Erreur #1 : Faire trop de longues séances de cardio (course, vélo et appareils cardio)

Si vous faites de longues séances de cardio pour essayer de maigrir, j'ai de mauvaises nouvelles pour vous...

Les longues séances de cardio (30+ min) sont prouvées pour augmenter la production de cortisol (l'hormone du stress).3,4,5 Le cortisol vous fait stocker des graisses, diminue la masse musculaire et rends la perte de poids plus difficile.

C'est pourquoi peu importe à quel point vous faites du cardio, vous n'avez pas l'impression que votre métabolisme augmente et vous arrêtez toujours de progresser à un certain point.

Encore pire, sécréter trop de cortisol peut accélérer le vieillissement.6,7,8,9 Quand vous exposez votre corps à un stress prolongé, vous produisez plus de radicaux-libres, qui endommagent vos cellules et qui créent de l'inflammation... et l'inflammation est ce qui nous rends vieux.

Attention! Je ne dis pas que vous devez complètement arrêter le cardio. Je ne dis pas non plus que c'est mieux de ne rien faire.

En fait, je veux simplement vous montrer une meilleure façon de faire du cardio. Je vais vous révéler comment vous pouvez brûler plus de graisses en la moitié du temps - et ça, sans créer de stress excessif sur votre corps et vos articulations. (Une fois que vous commencez à utiliser cette technique, vous allez regretter de ne pas l'avoir utilisé depuis le début.)

Erreur #2 : Faire des exercices qui travaillent un seul muscle

Faire des exercices qui isolent les muscles (tel que les biceps curls ou extensions de triceps) ne va pas vous aider à brûler des graisses et encore moins perdre votre ventre.

Quand vous faites ces exercices d'isolation, vous travaillez seulement un muscle à la fois. Le problème c'est que ce n'est pas assez pour augmenter votre métabolisme.

Voici pourquoi : Pour augmenter votre métabolisme, votre coeur doit pomper à un rythme beaucoup plus élevé. Mais si vous travaillez un seul muscle à la fois, c'est impossible de travailler assez de fibres musculaires pour augmenter le rythme cardiaque de façon importante. Ça veut dire que vous n'allez jamais arriver à augmenter votre métabolisme et brûler assez de calories.

Si vous voulez brûler des graisses et perdre votre ventre rapidement, vous devez faire des exercices qui travaillent un maximum de muscles à la fois.

Sur la page suivante, je vais vous montrer des mouvements qui sont plus efficaces pour cibler tous les muscles sur votre corps - pour vous permettre d'avoir des résultats beaucoup plus rapides.

Erreur #3 : Utiliser les appareils de la salle de gym

Les grosses machines de la salle de gym donnent l'impression que c'est un salle moderne et bien équipée... Mais selon moi, ces machines sont utiles seulement pour attacher mes souliers ou pour reprendre mon souffle!

Voici le problème : Les machines contrôlent vos mouvement, et empêchent votre corps de bouger naturellement. Ça limite grandement la capacité à travailler tous les muscles de votre corps, ce qui veut dire que vous brûlez moins de graisses et vous bâtissez moins de muscles.

Encore pire, ces machines peuvent même créer des déséquilibres musculaires et causer du stress sur vos articulations, ce qui peut créer des problèmes dans le futur.

Si vous voulez des résultats rapides, vous devez absolument faire plus d'exercices qui permettent à votre corps de bouger de façon naturelle, et qui travaillent vos muscles stabilisateurs. Ce type d'exercice va augmenter votre métabolisme et vous permettre de brûler des graisses beaucoup plus vite.

Dans une minute, je vais vous dévoiler les 7 mouvements qui sont la fondation de ces exercices... Nul besoin de gros appareils d'entrainement!

Erreur #4 : Répéter sans cesse les mêmes entrainements

Je vois souvent des gens qui font le même entrainement pendant des mois, et ils semblent ne jamais faire de progrès visibles.

La vérité, c'est que le corps humain est conçu pour s'adapter à l'exercice et ainsi préserver ses réserves d'énergie (graisses).

Il y 50,000 ans alors qu'on vivait dans des milieux sauvages, la graisse était utile pour notre survie. Pour se protéger contre les longues périodes sans nourriture, le corps stocke des graisses et cherche à dépenser le moins de calories possible.

Si vous ne variez pas vos programmes d'entrainement fréquemment, votre corps peut s'y adapter et perdre son efficacité.10,11

C'est pourquoi vous voyez certaines personnes qui font toujours le même entrainement pendant des mois... Et leur apparence reste aussi la même.

Mes clients varient plusieurs entrainements différents. Après 30 jours, je recommande de changer de programme. En changeant constamment d'entrainements, vous allez stimuler votre métabolisme sans cesse, ce qui va vous aider à brûler vos graisses plus vite.

Erreur #5 : Faire des entrainements de plus de 60min

Faire plus d'exercice ne veut pas nécessairement dire que vous aurez de meilleurs résultats, ou que vous allez brûler des graisses plus vite. Si vous vous épuisez à la salle de gym, et que votre corps ne change pas de façon visible, vous ne pouvez pas en faire plus et vous attendre à de meilleurs résultats.

Si vous voulez maigrir et gagner la forme, concentrez-vous sur la qualité et non la quantité. Je vais vous dévoiler la technique #1 pour améliorer vos entrainements. Cette méthode simple, mais peu connue, est la façon la plus rapide de brûler des graisses et avoir un corps sculpté.... et ce, avec des séances deux fois plus courtes.

Comment "réparer" votre métabolisme

Maintenant que vous savez quoi ne PAS faire, j'ai une bonne nouvelle...

La science a prouvée que certains exercices, travaillés en combinaison, permettent de brûler beaucoup plus de calories et garder votre métabolisme activé jusqu'à 72h après la fin de votre entrainement.

Ces exercices ciblent plus de fibres musculaires, ce qui augmente votre métabolisme, qui à son tour brûle des graisses en tant qu'énergie... Ce qui vous permets de brûler vos graisses et conserver un corps mince et découpé.

Et ce n'est pas tout...

Ces exercices stimulent aussi vos hormones rajeunissantes qui éliminent les vieilles cellules mortes - pour vous faire sentir et paraître plus jeune.

Rassurez-vous : Brûler ses graisses rapidement est possible lorsque vous savez comment déclencher les bonnes hormones dans le corps (et arrêter la production de mauvaises hormones).

Sur la page suivante, je vais vous donner un survol de ma méthode d'entrainements.

Cette méthode a aidé des centaines de clients à brûler des graisses et perdre leur ventre... Sans devoir passer des heures en salle de gym ou vous affamer avec des régimes désagréables.

[do_widget id=text-37]

Références scientifiques

  1. The effect of abdominal exercise on abdominal fat.
    J Strength Cond Res. 2011 Sep;25(9):2559-64.
  2. Effect of abdominal resistance exercise on abdominal subcutaneous fat of obese women: a randomized controlled trial using ultrasound imaging assessments.
    J Manipulative Physiol Ther. 2015 Mar-Apr;38(3):203-9.
  3. People who performed intense cardio suffered from decreased T3 hormone production.
    Eur J Appl Physiol. 2003 Jan; 88(4-5):480-4.
  4. Plasma leptin levels of elite endurance runners after heavy endurance training.
    J Physiol Anthropol Appl Human Sci. 2005 Nov;24(6):573-8.
  5. Testosterone, cortisol, and creatine kinase levels in male distance runners during reduced training
    Int J Sports Med. 1990 Feb;11(1):41-5
  6. Ageing free radicals and cellular stress
    Med Sci (Paris). 2006 Mar;22(3):266-72.
  7. Growth hormone in the aging male.
    Best Pract Res Clin Endocrinol Metab. 2013 Aug;27(4):541-55.
  8. Ageing mechanisms and associated lipid changes.
    Curr Vasc Pharmacol. 2014;12(5):682-9.
  9. Ageing, growth hormone and physical performance.
    J Endocrinol Invest. 2003 Sep;26(9):861-72.
  10. Physiologic responses and long-term adaptations to exercise
    Center for Disease Control. 1999 Nov; Chap 3.
  11. ADAPTATION TO EXERCISE: Progressive Resistance Exercise
    Encyclopedia of Sports Medicine and Science, T.D.Fahey. 1998 Mar; Site web.
  12. Cardiorespiratory fitness and adiposity as mortality predictors in older adults.
    JAMA. 2007 Dec 5;298(21):2507-16.
  13. Muscle Mass Index as a Predictor of Longevity in Older-Adults.
    Am J Med. 2014 Jun;127(6):547-53.
  14. Lean mass index: a better predictor of mortality than body mass index in elderly Asians.
    J Am Geriatr Soc. 2010 Feb;58(2):312-7.
  15. Effect of exercise training intensity on abdominal visceral fat and body composition.
    Med Sci Sports Exerc. 2008 Nov;40(11):1863-72.
  16. The effect of combined aerobic and resistance exercise training on abdominal fat in obese middle-aged women.
    J Physiol Anthropol Appl Human Sci. 2003 May;22(3):129-35.
  17. Extremely low volume, whole-body aerobic-resistance training improves aerobic fitness and muscular endurance in females.
    Appl Physiol Nutr Metab. 2012 Dec;37(6):1124-31.
  18. Acute resistance exercise stimulates sex-specific dimeric immunoreactive growth hormone responses.
    Growth Horm IGF Res. 2015 Feb 21.
  19. The exercise-induced growth hormone response in athletes.
    Sports Med. 2003;33(8):599-613.
  20. Effect of walking exercise on abdominal fat, insulin resistance and serum cytokines in obese women.
    J Exerc Nutrition Biochem. 2014 Sep;18(3):277-85.
  21. Prior endurance exercise attenuates growth hormone response to subsequent resistance exercise.
    Eur J Appl Physiol. 2005 Jun;94(3):333-8. Epub 2005 Feb 16.
  22. Growth hormone responses to sub-maximal and sprint exercise.
    Growth Horm IGF Res. 2003 Oct;13(5):225-38.
  23. Growth hormone release during acute and chronic aerobic and resistance exercise: recent findings.
    Sports Med. 2002;32(15):987-1004.
  24. Catecholamine release, growth hormone secretion, and energy expenditure during exercise vs. recovery in men.
    J Appl Physiol (1985). 2000 Sep;89(3):937-46.
  25. Impact of acute exercise intensity on pulsatile growth hormone release in men.
    J Appl Physiol (1985). 1999 Aug;87(2):498-504.
  26. Effects of acute total body resistance exercise on hormonal and cytokines changes in men and women.
    J Sports Med Phys Fitness. 2015 Apr;55(4):337-44.
  27. Growth hormone - hormone replacement for the somatopause?
    Horm Res. 2000;53 Suppl 3:37-41.
  28. Body composition and quality of life in adults with growth hormone deficiency; effects of low-dose growth hormone replacement.
    Clin Endocrinol (Oxf). 2001 Jun;54(6):709-17.
  29. Growth hormone secretion in the elderly: ageing and the somatopause.
    Baillieres Clin Endocrinol Metab. 1997 Jul;11(2):223-50.
  30. Somatopause: state of the art
    Minerva Endocrinol. 2011 Sep;36(3):243-55.
  31. A practical model of low-volume high-intensity interval training induces mitochondrial biogenesis in human skeletal muscle: potential mechanisms.
    J Physiol. 2010 Mar 15;588(Pt 6):1011-22.
  32. An acute bout of high-intensity interval training increases the nuclear abundance of PGC-1α and activates mitochondrial biogenesis in human skeletal muscle.
    Am J Physiol Regul Integr Comp Physiol. 2011 Jun;300(6):R1303-10.
  33. Control of gene expression and mitochondrial biogenesis in the muscular adaptation to endurance exercise.
    Essays Biochem. 2006;42:13-29.
  34. Molecular responses to high-intensity interval exercise.
    Appl Physiol Nutr Metab. 2009 Jun;34(3):428-32.
  35. Regulation by exercise of skeletal muscle content of mitochondria and GLUT4.
    J Physiol Pharmacol. 2008 Dec;59 Suppl 7:5-18.
  36. “Direct activation of telomerase by GH via phosphatidylinositol 3’-kinase”.
    J Endocrinol 2005 Jun;185(3):421-8.

ATTENDS!

Reçois GRATUITEMENT ce programme...

Nous respectons ta vie privée et nous n'allons jamais partager tes informations.